Tête de la Vénus de Milo

La Vénus de Milo a été découverte en février 1820 sur l’île de Milo, la plus occidentale des Cyclades, par un paysan en présence d’Olivier Voutier, de manière fortuite. Cette zone de l’île était déjà renommée pour ses trésors archéologiques, le directeur du Louvre, Louis Auguste de Forbin, ayant visité Milo en 1817-1818 pour acquérir des pièces pour les collections du musée. Dumont d’Urville a été informé de la découverte de la Vénus de Milo en avril 1820, alors qu’il participait à l’expédition scientifique menée par Pierre Henry Gauthier dès 1819. La négociation de la statue a été menée par le comte de Marcellus, qui a obtenu la propriété de la statue pour le marquis de Rivière. Après son transport, la Vénus est arrivée à Paris en février 1821, permettant sa présentation au Louvre le 1er mars et son don au roi Louis XVIII.

Dès son arrivée au Louvre en 1821, la Vénus de Milo est reproduite par les ateliers du Louvre et de nombreux tirages en plâtre sont diffusés dans toute la France. Ces tirages sont destinés aux écoles de dessin, aux musées, et, sous la Troisième République et l’influence de l’Université allemande, aux nombreuses collections de moulages d’antiques qui émergent dans les universités françaises à la fin du XIXe siècle. La collection tourangelle possède aussi une version complète de la statue.

Œuvre originale :
Attribution : Atelier de Milo
Matériaux : Marbre de Paros
Datation : 150-140 av. J.-C.
Dimensions : H. 202 cm
Lieu de conservation et numéro d’inventaire : Paris, musée du Louvre, Paris, Ma 399

Moulage :
Matériau : Plâtre
Technique de copie : Tirage partiel par moulage à bon creux
Dimensions : H. 57cm, I. 25cm, Pr. 37 cm
Cachet/signature : Aucun
Datation : Entre 1941 et 1960
État de conservation : Mauvais état de conservation ; présence d’une grande cassure sur le front et sur la partie haute du visage , fragment avec l’œil droit remis en place ; grande fissure sur le cou ; fissures et éclats un peu partout ;  empoussièrement
Nombre d’exemplaires : 1
Lieu de conservation : Chapelle du Petit-Saint-Martin, École des Beaux-arts de Tours

Auteurs de la notice : Ekaterina Levitckaia et Florian Chauveau

Crédits photographiques : Ekaterina Levitckaia



Citer ce billet
Natacha Lubtchansky (2024, 22 mars). Tête de la Vénus de Milo. Copies Didactiques. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/10sr6

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search