Tête de déesse dite Tête Laborde

Cette tête, dite Tête Laborde, appartenait au fronton occidental du Parthénon et a été ramenée à Venise après la prise de la ville par les Vénitiens en 1687. Deux hypothèses existent concernant sa découverte. Soit elle aurait été découverte parmi les décombres, après un tir des Vénitiens, soit elle aurait été détachée de son corps pour être ramenée à Venise. Elle a, dans tous les cas, été découverte en même temps qu’une autre tête féminine très abimée ainsi que la figure de Dionysos à demi-couché. Rapportée par San Gallo à Venise, où elle est placée dans un mur de sa maison, la tête est prise par l’antiquaire allemand David Weber en 1824 et vendue au marquis Léon de Laborde en 1844. Le musée du Louvre achète l’œuvre en 1928.

La tête en ronde-bosse est attribuée à Phidias. Elle est mal conservée: le nez, la bouche, le menton et l’arrière du crâne sont manquants. Des ajouts de plâtre sont attribués à Pierre-Charles Simart (attribution encore discutée). Plusieurs reproductions de cette sculpture ont été exécutées avec l’ajout de parties faciales manquantes, comme les copies en plâtre de Gaetano Ferrari au XIXe siècle à Venise ou les dessins de Prospérassions Mérimée. Le plâtre conservé à la chapelle du Petit Saint-Martin est également complété. L’attribution iconographique de la tête est aussi un sujet discuté: elle a été rapprochée d’un torse d’Iris conservé aujourd’hui au British Museum. La statue d’Iris était placée en effet sur le fronton du Parthénon et conduisait le char de Poséidon dans la scène de dispute entre le dieu et Athéna pour le patronage d’Athènes.

La tête Laborde, complète et incomplète, a eu une importante fortune auprès des savants intéressés par le Parthénon, entraînant l’exécution de moulages et de gravures et favorisant la diffusion du modèle et le développement de ces copies.

Œuvre originale :
Attribution : Phidias
Matériaux : Marbre du Pentélique
Datation : Entre 442 et 438 avant J.-C.
Dimensions : H. sans socle 40 cm, L. 29,5 cm, Pr. 36 cm
Lieu de conservation et numéro d’inventaire : Paris, musée du Louvre, MND 1485

Moulage :
Matériau : Plâtre
Technique de copie : Tirage intégral par moulage à bon creux
Dimensions : H. avec base 45 cm, H. sans base 42 cm, L. 27,5 cm, Pr. 36,5 cm
Cachet / signature : Aucun
Datation : Entre 1941 et 1960
État de conservation : Très bon état de conservation
Nombre d’exemplaires : 1
Lieu de conservation : Chapelle du Petit Saint-Martin, École des Beaux-Arts de Tours

Autrices de la notice : Chloé Auberville et Lily-Rose Pouplier

Crédits photographiques : Chloé Auberville et Lily-Rose Pouplier



Citer ce billet
Natacha Lubtchansky (2024, 5 avril). Tête de déesse dite Tête Laborde. Copies Didactiques. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/10sra

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search